Vins de Bertrand Et Axelle Machard De Gramont

Bertrand Et Axelle Machard De Gramont

Lors de la scission de l’entreprise familiale en 1983, Bertrand Machard de Gramont prend son autonomie, crée son propre domaine à Nuits-Saint-Georges et construit son chai et sa cave dans l’arrière...

Lire la suite

Producteur: Bertrand et Axelle Machard de Gramont

Lors de la scission de l’entreprise familiale en 1983, Bertrand Machard de Gramont prend son autonomie, crée son propre domaine à Nuits-Saint-Georges et construit son chai et sa cave dans l’arrière-pays à Curtil-Vergy, à côté de l’abbaye de Saint-Vivant. Outre ses vignes âgées sur les climats Aux Allots et Les Hauts Pruliers – peu connus –, il réinvestit avec audace les terrasses du très pentu coteau des Vallerots – abandonnées depuis les ravages du phylloxera – pour constituer un vignoble qui compte 6 hectares au total avec la vigne d’aligoté et les petites parcelles situées sur Vosne-Romanée. L’arrivée en 2004 d’Axelle aux côtés de son père constitue un nouvel élan pour le domaine, avec notamment l’évolution vers la culture bio et des vinifications plus en douceur et en délicatesse. « J’aime ces terroirs peu connus en Nuits-Saint-Georges, et ce travail sur des vins très élégants, racés et précis, apprécie avec chaleur Virginie Morvan, ce sont des vins d’émotion, de vrais vins de vigneron ! »

Lors de la scission de l’entreprise familiale en 1983, Bertrand Machard de Gramont prend son autonomie, crée son propre domaine à Nuits-Saint-Georges et construit son chai et sa cave dans l’arrière-pays à Curtil-Vergy, à côté de l’abbaye de Saint-Vivant. Outre ses vignes âgées sur les climats Aux Allots et Les Hauts Pruliers – peu connus –, il réinvestit avec audace les terrasses du très pentu coteau des Vallerots – abandonnées depuis les ravages du phylloxera – pour constituer un vignoble qui compte 6 hectares au total avec la vigne d’aligoté et les petites parcelles situées sur Vosne-Romanée. L’arrivée en 2004 d’Axelle aux côtés de son père constitue un nouvel élan pour le domaine, avec notamment l’évolution vers la culture bio et des vinifications plus en douceur et en délicatesse. « J’aime ces terroirs peu connus en Nuits-Saint-Georges, et ce travail sur des vins très élégants, racés et précis, apprécie avec chaleur Virginie Morvan, ce sont des vins d’émotion, de vrais vins de vigneron ! »