Retour

Vins d'Espagne

Géant viticole endormi, l’Espagne s’est réveillée à partir des années 1990 pour devenir un pays incontournable sur la scène mondiale. Avec plus d’un million d’hectares plantés, elle est à la tête d...

Lire la suite

Espagne

Géant viticole endormi, l’Espagne s’est réveillée à partir des années 1990 pour devenir un pays incontournable sur la scène mondiale. Avec plus d’un million d’hectares plantés, elle est à la tête du plus vaste vignoble du monde et fait preuve d’un dynamisme remarquable. Aux traditionnels vins de Xeres et de la Rioja sont venus s’ajouter les grands vins de Catalogne, du bassin du Duero ou de Galice qui ont largement contribué à renouveler et diversifier le style de la production espagnole. A l’exception du quart nord-ouest, largement ouvert aux influences atlantiques, et de la façade méditerranéenne, le climat est de type continental avec une alternance d’hivers rudes et d’été chauds ou brûlants. L’Espagne brille d’abord par ses vins rouges intenses et profonds issus des cépages grenache et tempranillo bien adaptés aux fortes chaleurs estivales mais elle exploite désormais avec bonheur d’autres variétés autochtones telles le mencia, le bobal ou le mourvèdre. La gamme des blancs s’est élargie : aux inimitables xeres et aux cava catalans, la nouvelle génération des vins blancs espagnols a mis à l’honneur les cépages albariño, verdejo ou godello capables de donner des vins à la fois modernes, toniques et d’une réelle élégance.

Géant viticole endormi, l’Espagne s’est réveillée à partir des années 1990 pour devenir un pays incontournable sur la scène mondiale. Avec plus d’un million d’hectares plantés, elle est à la tête du plus vaste vignoble du monde et fait preuve d’un dynamisme remarquable. Aux traditionnels vins de Xeres et de la Rioja sont venus s’ajouter les grands vins de Catalogne, du bassin du Duero ou de Galice qui ont largement contribué à renouveler et diversifier le style de la production espagnole. A l’exception du quart nord-ouest, largement ouvert aux influences atlantiques, et de la façade méditerranéenne, le climat est de type continental avec une alternance d’hivers rudes et d’été chauds ou brûlants. L’Espagne brille d’abord par ses vins rouges intenses et profonds issus des cépages grenache et tempranillo bien adaptés aux fortes chaleurs estivales mais elle exploite désormais avec bonheur d’autres variétés autochtones telles le mencia, le bobal ou le mourvèdre. La gamme des blancs s’est élargie : aux inimitables xeres et aux cava catalans, la nouvelle génération des vins blancs espagnols a mis à l’honneur les cépages albariño, verdejo ou godello capables de donner des vins à la fois modernes, toniques et d’une réelle élégance.

Informations principales
Production totale :
5,3 milliards
Encépagement :
tempranillo, grenache, mourvèdre, bobal, carignan, mencía (rouge) airén, maccabeo, paralleda, albariño, verdejo, godello (blanc)