Retour

Acheter Allemagne en ligne

Apparue au II siècle de notre ère, la vigne s’est lentement propagée par les vallées et a fait de l’Allemagne l‘un des plus importants producteurs de vin en Europe au Moyen Age. Après un siècle de ...

Lire la suite

Allemagne

Apparue au II siècle de notre ère, la vigne s’est lentement propagée par les vallées et a fait de l’Allemagne l‘un des plus importants producteurs de vin en Europe au Moyen Age. Après un siècle de crise, le pays a renoué avec sa tradition de grands vins blancs, encore à l’honneur au XIX è siècle. Le vignoble couvre actuellement 100 000 ha, concentrés dans les régions du sud-ouest, le long du Rhin et de ses principaux affluents, dans les sites les plus capables d’amener les raisins à une bonne maturité. La rigueur du climat explique la domination des cépages blancs et le caractère des vins allemands qui jouent avec brio sur l’équilibre sucre/acidité. Le riesling est incontestablement le plus grand cépage allemand, capable de produire dans la Moselle et le Rheingau notamment des vins secs ou doux, d’un éclat et d’une intensité sans beaucoup d’équivalent dans le monde. Le müller-thurgau et le sylvaner subissent désormais la concurrence des cépages rouges, pinot noir en tête, qui offre des vins d’une surprenante plénitude dans les régions de Bade ou du Wurtemberg.

Apparue au II siècle de notre ère, la vigne s’est lentement propagée par les vallées et a fait de l’Allemagne l‘un des plus importants producteurs de vin en Europe au Moyen Age. Après un siècle de crise, le pays a renoué avec sa tradition de grands vins blancs, encore à l’honneur au XIX è siècle. Le vignoble couvre actuellement 100 000 ha, concentrés dans les régions du sud-ouest, le long du Rhin et de ses principaux affluents, dans les sites les plus capables d’amener les raisins à une bonne maturité. La rigueur du climat explique la domination des cépages blancs et le caractère des vins allemands qui jouent avec brio sur l’équilibre sucre/acidité. Le riesling est incontestablement le plus grand cépage allemand, capable de produire dans la Moselle et le Rheingau notamment des vins secs ou doux, d’un éclat et d’une intensité sans beaucoup d’équivalent dans le monde. Le müller-thurgau et le sylvaner subissent désormais la concurrence des cépages rouges, pinot noir en tête, qui offre des vins d’une surprenante plénitude dans les régions de Bade ou du Wurtemberg.

Informations principales
Production totale :
1,2 milliard
Encépagement :
riesling, müller-thurgau, sylvaner (silvaner en allemand), kerner, grauer burgunder (pinot gris), weißburgunder (pinot blanc), kerner, bacchus, scheurebe (blancs), pinot noir, dornfelder, blauer portugieser, blauer trollinger, schwarzriesling, regent (rou