Retour

Acheter Sud Ouest en ligne

Les vignobles du Sud-Ouest s’étendent des Pyrénées jusqu’aux bordures du Massif Central, sur une douzaine de départements. La variété des climats, des sols et des traditions locales en font une rég...

Lire la suite

Sud Ouest

Les vignobles du Sud-Ouest s’étendent des Pyrénées jusqu’aux bordures du Massif Central, sur une douzaine de départements. La variété des climats, des sols et des traditions locales en font une région passionnante et originale pour l‘amateur en quête d'originalité : une trentaine de zones viticoles (AOP et IGP) et une large palette de styles et de types de vins. Les appellations de Bergerac, Marmandais, Duras et Buzet, ont recours aux cépages girondins (merlot, cabernet sauvignon et cabernet franc pour les rouges, sémillon, sauvignon et muscadelle pour les blancs). Les vignobles de la vallée du Lot et du Tarn jouent la carte de la diversité. En rouge, Gaillac offre des vins plutôt souples et épicés issus de cépages locaux ou importés (brocol, duras, syrah, gamay), Fronton utilise la négrette qui donne rondeur et parfum à ses rouges et ses rosés, tandis que Cahors doit sa réputation à ses vins « noirs » denses et tanniques issus du malbec. Les blancs sont plus rares, mais Gaillac en offre une belle variété : secs, liquoreux ou « perlants » (légèrement pétillants) issus de cépages rares comme le mauzac, le len de l’el ou l’ondenc. Les appellations du Bassin de l’Adour recèlent quelques pépites : en rouge ce sont les madirans et les irouléguy, denses, tanniques et de longue garde. En blanc, les manseng sont à l’origine des grands vins de Jurançon et de Pacherenc, secs et liquoreux.

Les vignobles du Sud-Ouest s’étendent des Pyrénées jusqu’aux bordures du Massif Central, sur une douzaine de départements. La variété des climats, des sols et des traditions locales en font une région passionnante et originale pour l‘amateur en quête d'originalité : une trentaine de zones viticoles (AOP et IGP) et une large palette de styles et de types de vins. Les appellations de Bergerac, Marmandais, Duras et Buzet, ont recours aux cépages girondins (merlot, cabernet sauvignon et cabernet franc pour les rouges, sémillon, sauvignon et muscadelle pour les blancs). Les vignobles de la vallée du Lot et du Tarn jouent la carte de la diversité. En rouge, Gaillac offre des vins plutôt souples et épicés issus de cépages locaux ou importés (brocol, duras, syrah, gamay), Fronton utilise la négrette qui donne rondeur et parfum à ses rouges et ses rosés, tandis que Cahors doit sa réputation à ses vins « noirs » denses et tanniques issus du malbec. Les blancs sont plus rares, mais Gaillac en offre une belle variété : secs, liquoreux ou « perlants » (légèrement pétillants) issus de cépages rares comme le mauzac, le len de l’el ou l’ondenc. Les appellations du Bassin de l’Adour recèlent quelques pépites : en rouge ce sont les madirans et les irouléguy, denses, tanniques et de longue garde. En blanc, les manseng sont à l’origine des grands vins de Jurançon et de Pacherenc, secs et liquoreux.

Informations principales
Nombre de producteurs :
1040
Superficie :
50000.0
Production totale :
1 500 000 hl
Encépagement :
cabernet franc, cabernet sauvignon, duras, fer servadou, malbec, merlot, négrette, tannat, gamay, prunelard, colombard, gros manseng, l'en de l'el, mauzac, muscadelle, petit manseng, ondenc, sauvignon, sémillon, ugni blanc