Ayant repris la succession de son père en 1979, Jean Sanders, consacra la fin de sa vie à ce cru classé de Léognan. Amateur d'histoire et de littérature, il disposait d'une vivacité d'esprit sans é...

Lire la suite

Producteur: Château Haut-Bailly

Ayant repris la succession de son père en 1979, Jean Sanders, consacra la fin de sa vie à ce cru classé de Léognan. Amateur d'histoire et de littérature, il disposait d'une vivacité d'esprit sans égale."Rien de trop", c'est en ces termes que Jean Sanders définissait le grand vin de Bordeaux, et lorsque l'on goûte le Haut-Bailly, on comprend ce que cela veut dire. Par sa classe, sa juste maturité, il peut coiffer à l'aveugle tous les premiers du Médoc et son voisin de Haut-Brion. Clairvoyant jusqu'au bout des cabernets, Jean Sanders, lorsqu'il dut vendre sa propriété pour des raisons familiales, se rapprocha de Robert G. Wilmers. Ce banquier américain qui dirigea la M &T Bank réalisa son rêve d’amoureux du vin en rachetant Haut-Bailly. Pour la propriété, cette acquisition sonne comme un prolongement. R.G. Wilmers s’implique dans les grandes décisions et suit de près les orientations stratégiques du Château Haut Bailly, dirigé depuis 1998 par la petite fille de Jean Sanders, Véronique.

Ayant repris la succession de son père en 1979, Jean Sanders, consacra la fin de sa vie à ce cru classé de Léognan. Amateur d'histoire et de littérature, il disposait d'une vivacité d'esprit sans égale."Rien de trop", c'est en ces termes que Jean Sanders définissait le grand vin de Bordeaux, et lorsque l'on goûte le Haut-Bailly, on comprend ce que cela veut dire. Par sa classe, sa juste maturité, il peut coiffer à l'aveugle tous les premiers du Médoc et son voisin de Haut-Brion. Clairvoyant jusqu'au bout des cabernets, Jean Sanders, lorsqu'il dut vendre sa propriété pour des raisons familiales, se rapprocha de Robert G. Wilmers. Ce banquier américain qui dirigea la M &T Bank réalisa son rêve d’amoureux du vin en rachetant Haut-Bailly. Pour la propriété, cette acquisition sonne comme un prolongement. R.G. Wilmers s’implique dans les grandes décisions et suit de près les orientations stratégiques du Château Haut Bailly, dirigé depuis 1998 par la petite fille de Jean Sanders, Véronique.

Informations principales
Année de création :
XVIIème siècle
Production totale :
150000
Propriétaire
Robert G Wilmers