Retour

Château Palmer

L’histoire débute avec la famille de Gascq, riche en conseillers au Parlement de Bordeaux. Ils imposent leur vin à la cour de Louis XV. En 1814, la seule héritière Marie de Gascq vend le domaine au...

Lire la suite

Producteur: Château Palmer

L’histoire débute avec la famille de Gascq, riche en conseillers au Parlement de Bordeaux. Ils imposent leur vin à la cour de Louis XV. En 1814, la seule héritière Marie de Gascq vend le domaine au major britannique Charles Palmer : amoureux du Margalais, le nouveau propriétaire fait acquisition sur acquisition, il se ruine et la Caisse hypothécaire s’adjuge le bien pour le revendre en 1853 aux rivaux des Rothschild, les frères Péreire, banquiers bâtisseurs du Second Empire. «  Troisième officiel, second officieux et premier en puissance » affirment les familles Sichel et Malher Besse, négociants glorieux qui ont racheté Palmer en 1938. Ces deux familles perpétuent les principes qui font la prospérité de ce vignoble: authenticité, qualité et pérennité. En 2004, les actionnaires confient les rênes de Château Palmer à Thomas Duroux, ingénieur, agronome et œnologue. Toujours en quête d’absolu, il apporte plus de raffinement à ce cru recherché pour sa suavité et son tanin soyeux.

L’histoire débute avec la famille de Gascq, riche en conseillers au Parlement de Bordeaux. Ils imposent leur vin à la cour de Louis XV. En 1814, la seule héritière Marie de Gascq vend le domaine au major britannique Charles Palmer : amoureux du Margalais, le nouveau propriétaire fait acquisition sur acquisition, il se ruine et la Caisse hypothécaire s’adjuge le bien pour le revendre en 1853 aux rivaux des Rothschild, les frères Péreire, banquiers bâtisseurs du Second Empire. «  Troisième officiel, second officieux et premier en puissance » affirment les familles Sichel et Malher Besse, négociants glorieux qui ont racheté Palmer en 1938. Ces deux familles perpétuent les principes qui font la prospérité de ce vignoble: authenticité, qualité et pérennité. En 2004, les actionnaires confient les rênes de Château Palmer à Thomas Duroux, ingénieur, agronome et œnologue. Toujours en quête d’absolu, il apporte plus de raffinement à ce cru recherché pour sa suavité et son tanin soyeux.

Informations principales
Année de création :
0
Production totale :
85000.0