Retour

Vins de Domaine Antoine Jobard

Domaine Antoine Jobard

Cette propriété familiale compte parmi les plus connues la Côte de Beaune pour sa production de grands blancs de chardonnay : ses meursaults comptent parmi les plus recherchés des amateurs. Complex...

Lire la suite

Vins par page 12 24 36

Producteur: Domaine Antoine Jobard

Cette propriété familiale compte parmi les plus connues la Côte de Beaune pour sa production de grands blancs de chardonnay : ses meursaults comptent parmi les plus recherchés des amateurs. Complexité, élégance, minéralité, finesse sont les qualificatifs qui définissent le mieux les vins du domaine Antoine Jobard. Depuis le millésime 2007, c’est le seul nom d’Antoine qui figure sur les étiquettes, celui-ci ayant succédé à son père, François. Dans la lignée paternelle, le jeune vigneron privilégie d’abord la qualité des raisins. Pour lui, un grand blanc de Bourgogne doit être un vin de garde. Ici, l’élevage sous bois n’a pour but que de permettre au chardonnay de se révéler dans le temps : Antoine ne recherche pas les arômes flatteurs apportés par les fûts neufs qui «maquillent» le vin. S’ils présentent un caractère avenant dans leur jeunesse, ses meursaults demandent logiquement quelques années avant de se livrer ; ils atteignent alors une expression minérale d’une extrême finesse.

Cette propriété familiale compte parmi les plus connues la Côte de Beaune pour sa production de grands blancs de chardonnay : ses meursaults comptent parmi les plus recherchés des amateurs. Complexité, élégance, minéralité, finesse sont les qualificatifs qui définissent le mieux les vins du domaine Antoine Jobard. Depuis le millésime 2007, c’est le seul nom d’Antoine qui figure sur les étiquettes, celui-ci ayant succédé à son père, François. Dans la lignée paternelle, le jeune vigneron privilégie d’abord la qualité des raisins. Pour lui, un grand blanc de Bourgogne doit être un vin de garde. Ici, l’élevage sous bois n’a pour but que de permettre au chardonnay de se révéler dans le temps : Antoine ne recherche pas les arômes flatteurs apportés par les fûts neufs qui «maquillent» le vin. S’ils présentent un caractère avenant dans leur jeunesse, ses meursaults demandent logiquement quelques années avant de se livrer ; ils atteignent alors une expression minérale d’une extrême finesse.

Informations principales
Année de création :
1971
Production totale :
30 000 bt/an