Retour

Vins de Philippe Pacalet

Puisqu’il n’a pas hérité de vignes, Philippe Pacalet les loue. Il exploite une dizaine d’hectares selon les principes de l’agriculture biodynamique. Chablis, Meursault, Chassagne-Montrachet, Gevrey...

Lire la suite

Producteur: Philippe Pacalet

Puisqu’il n’a pas hérité de vignes, Philippe Pacalet les loue. Il exploite une dizaine d’hectares selon les principes de l’agriculture biodynamique. Chablis, Meursault, Chassagne-Montrachet, Gevrey-Chambertin, Echezeaux, Griotte-Chambertin, le vigneron se passionne pour toutes les appellations bourguignonnes, qu’elles soient plantées en chardonnay (vins blancs de Chablis et de la Côte de Beaune) ou en pinot noir (sur les meilleurs crus de la Côte de Nuits). Neveu de Marcel Lapierre, le chantre du beaujolais « naturel » (aujourd’hui décédé), Philippe Pacalet est devenu, en quelques années, une figure incontournable du vin « nature ». Labours, aucun désherbant ni engrais chimique, rendements limités, vinification sans soufre sur les levures indigènes, pas de fûts neufs, doses minimales de sulfites à la mise en bouteilles : par son approche respectueuse de la nature et l’application des pratiques traditionnelles, le vigneron fait naître des vins authentiques, fidèles à leur terroir.

Puisqu’il n’a pas hérité de vignes, Philippe Pacalet les loue. Il exploite une dizaine d’hectares selon les principes de l’agriculture biodynamique. Chablis, Meursault, Chassagne-Montrachet, Gevrey-Chambertin, Echezeaux, Griotte-Chambertin, le vigneron se passionne pour toutes les appellations bourguignonnes, qu’elles soient plantées en chardonnay (vins blancs de Chablis et de la Côte de Beaune) ou en pinot noir (sur les meilleurs crus de la Côte de Nuits). Neveu de Marcel Lapierre, le chantre du beaujolais « naturel » (aujourd’hui décédé), Philippe Pacalet est devenu, en quelques années, une figure incontournable du vin « nature ». Labours, aucun désherbant ni engrais chimique, rendements limités, vinification sans soufre sur les levures indigènes, pas de fûts neufs, doses minimales de sulfites à la mise en bouteilles : par son approche respectueuse de la nature et l’application des pratiques traditionnelles, le vigneron fait naître des vins authentiques, fidèles à leur terroir.

Informations principales
Année de création :
2001
Production totale :
45 000 bt/an