Pas plus de 2,7 hectares pour cet ex-professionnel des sciences économiques, mais quels grands vins ! Lorsqu’il quitte la France, c’est pour aller en Allemagne et aider sa femme Sophie à vendre des...

Lire la suite

Producteur: Domaine Richard Leroy

Pas plus de 2,7 hectares pour cet ex-professionnel des sciences économiques, mais quels grands vins ! Lorsqu’il quitte la France, c’est pour aller en Allemagne et aider sa femme Sophie à vendre des produits français du terroir. Lorsqu’il quitte l’Allemagne, c’est pour revenir à Paris, dans le but de goûter le plus de vins possible. Et lorsqu’il quitte Paris, c’est cette fois pour rejoindre sa chère et tendre Loire, sur les coteaux du Layon… Richard Leroy, star de la Bande dessinée les Ignorants a appris à travailler les sols de façon précise, en se basant sur l’observation, comme avant. Il sélectionne le meilleur de ses vignes pour réaliser des vins blancs dans son garage, reconverti en cuvage. Richard Leroy, tantôt fou de chenin, toujours orfèvre, tantôt rebelle.. Depuis 2008, Richard Leroy a décidé de déclassser ses cuvées en vins de France, en sortant volontairement de son appellation, fatigué des guerres interminables d’agréments et d’autorisations administratives. Ses vins n’en sont pas moins qualitatifs, bien au contraire. Les cuvées de Richard Leroy offrent le meilleur de leur terroir, en s’exprimant avec classe, minéralité, salinité, droiture. En quantité malheureusement trop limitée, il s’agit ici bel et bien d’un vigneron qui sait y faire.

Pas plus de 2,7 hectares pour cet ex-professionnel des sciences économiques, mais quels grands vins ! Lorsqu’il quitte la France, c’est pour aller en Allemagne et aider sa femme Sophie à vendre des produits français du terroir. Lorsqu’il quitte l’Allemagne, c’est pour revenir à Paris, dans le but de goûter le plus de vins possible. Et lorsqu’il quitte Paris, c’est cette fois pour rejoindre sa chère et tendre Loire, sur les coteaux du Layon… Richard Leroy, star de la Bande dessinée les Ignorants a appris à travailler les sols de façon précise, en se basant sur l’observation, comme avant. Il sélectionne le meilleur de ses vignes pour réaliser des vins blancs dans son garage, reconverti en cuvage. Richard Leroy, tantôt fou de chenin, toujours orfèvre, tantôt rebelle.. Depuis 2008, Richard Leroy a décidé de déclassser ses cuvées en vins de France, en sortant volontairement de son appellation, fatigué des guerres interminables d’agréments et d’autorisations administratives. Ses vins n’en sont pas moins qualitatifs, bien au contraire. Les cuvées de Richard Leroy offrent le meilleur de leur terroir, en s’exprimant avec classe, minéralité, salinité, droiture. En quantité malheureusement trop limitée, il s’agit ici bel et bien d’un vigneron qui sait y faire.

Informations principales
Année de création :
1996