Autrefois du côté de Porto Vecchio, seul le maquis était bercé par le vent. Dans les années 1960, Christian Imbert crée le domaine de Torraccia. Face à la mer, sur les arènes granitiques de l'appe...

Lire la suite

Vins par page 12 24 36

Producteur: Domaine de Torraccia

Autrefois du côté de Porto Vecchio, seul le maquis était bercé par le vent. Dans les années 1960, Christian Imbert crée le domaine de Torraccia. Face à la mer, sur les arènes granitiques de l'appellation, il prépare les parcelles et y plante une quarantaine d'hectares de vignes. Avec ses rouges, blancs et rosés, il fait monter la propriété à une belle notoriété d'années en années. Aujourd'hui, le vignoble est mené de main de maître par Marc, le fils, revenu des Etats-Unis en 2008. Sous l'oeil attentif de son père, il entreprend quelques changements. Il s'engage vers un travail des sols plus poussé (pas d'engrais chimique, pas de désherbants, utilisation d'engrais verts, labours...) et une sélection parcellaire plus précise. En cave, on préfère l'élevage en cuve, sans utilisation de bois neuf pour ne pas masquer l'identité corse de la matière et favoriser l'expression des cépages (niellucciu, sciacarrellu, grenache, cinsault, syrah, malvoisie et vermentinu) et du terroir. De très jolis vins de caractère dont le vigneron de Torraccia est si fier.

Autrefois du côté de Porto Vecchio, seul le maquis était bercé par le vent. Dans les années 1960, Christian Imbert crée le domaine de Torraccia. Face à la mer, sur les arènes granitiques de l'appellation, il prépare les parcelles et y plante une quarantaine d'hectares de vignes. Avec ses rouges, blancs et rosés, il fait monter la propriété à une belle notoriété d'années en années. Aujourd'hui, le vignoble est mené de main de maître par Marc, le fils, revenu des Etats-Unis en 2008. Sous l'oeil attentif de son père, il entreprend quelques changements. Il s'engage vers un travail des sols plus poussé (pas d'engrais chimique, pas de désherbants, utilisation d'engrais verts, labours...) et une sélection parcellaire plus précise. En cave, on préfère l'élevage en cuve, sans utilisation de bois neuf pour ne pas masquer l'identité corse de la matière et favoriser l'expression des cépages (niellucciu, sciacarrellu, grenache, cinsault, syrah, malvoisie et vermentinu) et du terroir. De très jolis vins de caractère dont le vigneron de Torraccia est si fier.

Informations principales
Année de création :
1960
Production totale :
220 000
Propriétaire
Christian Imbert